Henri-Claude GAUTIER, Directeur MFR Ouest-Normandie

Alternance / Apprentissage : en MFR, une insertion professionnelle optimisée

Pionnières de la formation en alternance, les MFR offrent un dispositif de formation fortement apprécié des jeunes et des familles ; à minima 50% de la formation en entreprise, de ce fait, au plus près de la réalité professionnelle. Henri-Claude Gautier, directeur de la Fédération des MFR Ouest-Normandie (Urville-Nacqueville, Valognes, La Haye, Saint Sauveur Villages, Coutances, Condé/Vire, Percy, Granville, Vains, Mortain et Vire), nous apporte quelques précisions.

Quelle est la valeur ajoutée des MFR ?

“Sur notre territoire, les jeunes, de la 4ème au BTS, peuvent découvrir des métiers ou confirmer un choix professionnel. Ils sont en confrontation directe avec le monde du travail, acquièrent les premières expériences, se font connaître auprès des employeurs. Nos résultats d’insertion sont de qualité ; le taux d’emploi à 3 ans est de 90%, avec des jeunes travaillant à 70% dans le secteur professionnel de leur formation.

Les valeurs fondamentales des MFR, savoir-faire et savoir-être, contribuent de surcroît à la réussite de nos jeunes.”

Quelles sont les nouveautés à la rentrée 2021 ?

“Dans la mouvance nationale, l’apprentissage s’est développé en parallèle de nos formations scolaires, dans nos filières agricoles, aquacoles, en aménagement paysager, agroéquipement ou encore en commerce-vente. A la rentrée, les formations des services à la personne s’ouvrent également en apprentissage (bac pro SAPAT et Cap AEPE), tout comme le BTS Génie Des Équipements Agricoles qui voit le jour à la MFR de Condé/Vire.”

Les MFR sont en dynamique ?

“Oui ! Les jeunes sont passionnés, ambitieux et actifs. Aussi, nos équipes pédagogiques et éducatives font preuve d’agilité et de créativité pour s’adapter, innover et accompagner les jeunes vers la réussite.”